• Menu
  • Menu

Traversée de Port Louis, Île Maurice à Le Port, Île de la Réunion

Une toute petite traversée d’un peu plus de 24 heures, mais un beau challenge avec la puissance du courant en passant la pointe nord de l’Île de la Réunion !

Départ : 19 juillet 2019, 9:15h (UTC+4), Port Louis, Île Maurice
Arrivée : 20 juillet, 11:00h (UTC+4), Le Port, Île de la Réunion
Distance : 143 MN

Nous devions partir le 18 juillet mais avons vu sur les prévisions maritimes un «train de vagues» provenant du Sud avec des vagues de plus de 5 mètres attendu ce jour-là à l’entrée de Le Port. Le responsable du port nous confirme en effet que le port est fermé en raison de cet avertissement et nous conseille de reporter notre départ de 24 heures. Le 19 juillet, nous sommes donc prêts à partir de Port Louis, après quelques heures à attendre nos documents de sortie. Ceux-ci devaient être prêts dès 6:00h mais il y a eu malentendu avec l’officier de garde rencontré la veille qui nous avait pourtant confirmé que les documents seraient prêts et disponible au quai des douanes à cette heure. Il est maintenant 9:00h et on attend maintenant l’aide du capitaine de la marina. Nous avons besoin d’un coup de main en raison des rafales qui nous poussent contre le quai de ciment et qui gêneront les manoeuvres pour décoller du quai, en plus d’un bateau tout près devant nous qui réduit encore plus notre marge de manoeuvre. Après plus de 15 minutes à attendre et le vent qui souffle de plus en plus fort, Claude décide de faire la manoeuvre sans son aide. Nous réussissons à nous détacher entre deux bourrasques de vent. La marée descendante nous aide à faire avancer et décoller rapidement le bateau du quai après avoir lâché les amarres mais l’amarre arrière reste un moment coincé dans le gros anneau ce qui nous occasionne une bonne frousse ! Merci encore M. Parvez de votre aide précieuse !!

La journée est magnifique, un vent du N.-E. variable entre 10 à 15 KN et rafales à près de 30 KN nous accompagnera tout au long de cette traversée. Une bonne averse mais de courte durée nous attend à notre arrivée à la pointe nord de l’île de la Réunion, à hauteur de Saint-Gilles. Le soleil se lève, et de puissants courants font littéralement valser le bateau de près de 180 degrés ! C’en est trop pour Julien, notre équipier régulateur, qui pour une des rares fois, «décroche» et sonne l’alerte. Claude prendra la barre jusqu’à l’arrivée à Le Port.

Un courant impressionnant nous fait valser sur l’eau, au nord de l,Ïle d la Réunion, à hauteur de Saint-Gilles.

Grâce à la précision de la carte du traceur, et aux conditions de l’océan à l’entrée du port, le passage se fait sans crainte et en douceur. Nous arrivons à 11:00h au quai numéro C-14, où nous attend le responsable de la marina. Nous sommes heureux d’être arrivés à temps car le port ferme à midi et il n’est pas possible d’ancrer près du port.

C.Coquin à la marina de Le Port, Île de la Réunion

Un bateau arrivé trop tard s’y est d’ailleurs risqué la nuit suivant notre arrivée et s’est échoué sur la rive !! La navigatrice, une allemande expérimentée, fût blessée et son bateau d’acier passablement amoché. Dans le mêmes conditions, nous aurions perdu notre bateau ! https://la1ere.francetvinfo.fr/reunion/port/port-voilier-s-echoue-plage-folette-732832.html

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *